Visiter Pointe-à-Pitre

Ville d’art et d’histoire depuis 2003, le service des affaires culturelles et du patrimoine propose toute l’année des visites guidées en compagnie de guides-conférenciers agrées.

 

Les places de Pointe-à-Pitre

Laissez-vous guider au cœur de la ville ancienne, découvrez les places de Pointe-à-Pitre et les précieux indices sur l’évolution urbaine de la ville depuis le XVIIIe siècle. En marge des places et des grands monuments, les rues et les personnages (Frébault, Éboué, Gourbeyre…) nous en disent long et évoquent l’essor de la ville. A travers les places, c’est un voyage passionnant dans l’histoire de Pointe-à-Pitre qui vous est proposé.

 

Architecture du XXe siècle : le quartier de l’Assainissement

Initiez-vous à la lecture de l’architecture et de l’urbanisme contemporain dans le quartier de l’Assainissement où les rues, les équipements et les m0numents témoignent de « l’assainissement» de la ville au XXe siècle. Pas à pas découvrez les étapes de la Rénovation urbaine, les modes, les styles et les techniques de cette architecture fortement marquée par l’empreinte d’architectes reconnus. Au fil de la visite, le guide vous donne les clefs de compréhension cette architecture nouvelle et son principal matériau, le béton.

 

Murs... Murs... Les secrets du cimetière

Le cimetière de Pointe-à-Pitre recèle de trésors dont une architecture funéraire aux influences multiples : néoclassique, baroque... Découvrez l’histoire de la ville à travers quelques monuments funéraires relatant des événements locaux ou représentant des personnages illustres.

 

La ville des bords de quais

Ce parcours, du quai Layrle au quai Lefebvre, nous invite à la découverte de la Darse, du plan d’eau et des quais, du quartier autrefois marchand et commercial qui vivait au rythme de l’activité portuaire. Dans cette partie de la ville ont également été édifiés, au XIXe siècle, quelques-uns des plus beaux exemples d’architecture publique et militaire mais aussi les demeures « bourgeoises » les plus importantes.

 

La maison traditionnelle pointoise : évolution et formes

La ville de Pointe-à-Pitre possède un riche patrimoine architectural civil, des cases, des maisons bourgeoises, des demeures en série dont les plus anciennes remontent à la fin du XIXe siècle. Les maisons témoignent de multiples usages : commercial ou résidentiel et se déclinent en plusieurs types. Elles témoignent en outre des multiples catastrophes qui ont jalonnés l’histoire de la ville (tremblement de terre de 1843, incendies de 1871 et 1899). Ce circuit vous invite à la découverte de la maison pointoise et de ses caractéristiques : matériaux, mise en œuvre, décor…

 

Le musée Saint-John Perse

Classée monument historique en 1979, la maison Souques-Pagès, ancienne demeure des directeurs de l’usine Darboussier, abrite depuis 1987 le musée municipal Saint-John Perse. Ce bâtiment à ossature métallique, entouré d’un jardin d’agrément se caractérise par son décor luxueux. À l’intérieur, le visiteur pénètre dans un intérieur créole bourgeois avec la reconstitution d’un salon. On y découvre des objets anciens, des costumes du XIXe siècle et des meubles guadeloupéens. À l’étage, où anciennement se trouvaient les chambres à coucher, l’espace a été décloisonné pour faire place à une vaste salle où sont présentées des expositions temporaires.